Je me suis posé la question pour moi et je me suis dit pourquoi ne pas vous en faire profiter ?! Sympa non ? Bon ok c’est le but du blog, donc je me tais et je commence à écrire, ok, ok. Commençons par voir ensemble les différents critères de sélections pour choisir la paire de roues qui vous convient le mieux.

Triathlon-a-deux-roue carbone

Polyvalence :

Quand on parle de polyvalence on parle ici de terrain de jeux. Que ce soit montagne, vallonnée, terrain plat. Il y en a pour tous les goûts.

Malheureusement acheter une paire de roues efficaces pour chacun de ses terrains reste un rêve à la portée de tous, mais pas de toutes les bourses.

Comme je suis dans ce cas je me suis posé la question suivante : qu’est ce qu’une roue efficace ?

L’efficacité d’une roue :

Bon autant dire qu’une roue n’est pas qu’un simple disque avec un moyen et des rayons pour faire jolies.

Et bien non l’alliance et la conception/choix de ces matériaux est primordiale pour avoir une roue efficace.

Parlons dans un premier temps de la hauteur de jantes :

C’est un sujet récurrent dans le triathlon et le cyclisme en général. Et la réponse est plutôt en fonction du parcours que vous allez réaliser. Comme je l’ai dit tout à l’heure, nous n’avons pas tous les moyens de nous acheter de bonnes roues pour chaque type de circuit. Il est donc primordial de définir une roue aux caractéristiques standard qui puissent répondre à toutes nos attentes. Bien évidemment j’aime tous les types de terrain pour avoir fait Embrunman pour ma première année de triathlon sans avoir monté un seul col de ma vie, vous vous en doutez je suis fan des routes de montagnes maintenant.

Mais étant dans le 91, je n’ai pas le plaisir d’en monter souvent !

Si vous êtes dans mon cas et que la montagne ne représente qu’une ou deux voir trois semaines de votre année vous pouvez poser la question de ne pas avoir une hauteur plus conséquente quitte à le payer en montagne ou à reprendre une paire de roues standards à moins de 500 euros que l’on a en général sur notre vélo.

Mais bon si vous avez envie de donner le meilleur sur tous les terrains, il va falloir dans ce cas réduire la hauteur.

C’est bien guillaume de nous dire ça mais qu’elle est cette hauteur que l’on puisse arrêter de lire cet article barbant et acheter notre roue maintenant pour aller rouler ?!

Bon autant être rapide sur le sujet, après des recherches à droite et à gauche, je dirai que des roues polyvalentes se situe entre 35 et 40 mm de hauteur.

Il est clair que tout dépend de votre puissance et facilité à emmener une roue plus profilé qu’une autre. Il faut jouer sur l’inertie de la roue en gardant une bonne fréquence de pédalage (bonne vélocité). Et certains qui ont l’habitude de passer les bosses en force vont clairement faire la gueule car monter en force un col c’est une autre paire de manche.

Voilà donc le résumé : 35-40mm de hauteur pour ne pas être pénalisé en col et garder de l’inertie sur le plat qui aide à conserver une vitesse élevée. Bien évidemment, plus la hauteur du profil de la roue est bas, moins l’efficacité rentre en compte pour maintenir une vitesse élevée avec une puissance réduite.

Et le poids de la roue dans tout ça ?

Quand on commence à chercher une roue lorsque l’on a défini la hauteur, on s’aperçoit rapidement que d’autre facteur rentre en jeux. Et oui faire attention à l’aéro pour être efficace sur le plat est lié à l’inertie et l’inertie est lié un peu au poids non ?

Sans trop rentrer dans les détails, avoir du poids sur l’extérieur de la roue aide à garder une bonne inertie une fois la roue lancée. Notamment sur le plat mais l’avantage de cette solution est inimaginable. Néanmoins, en col une roue que l’on doit s’en cesse relancer à basse vitesse et ayant du poids sur l’extérieur c’est un véritable calvaire ! Il est donc intéressant d’avoir comme information le poids du moyeu de la roue qui est utilisé afin de déterminer le % du poids qui est à l’extérieur de la roue et celui à l’intérieur. Je ne rentre pas plus dans les détails, si vous souhaitez un article dessus, vous pouvez me l’indiquer dans les commentaires.

Bon, comme vous vous en doutez plus votre roue est légère plus elle coûte cher !

Et oui c’est clairement le cas et certains l’ont bien compris, je ne citerai pas la marque de roue avec léger en anglais dans leur nom qui pronnes exclusivement sur la légèreté et qui au final ne fabrique que des roues pour 10 % des personnes qui font le poids idéal pour utiliser ses roues. Et oui elle manque de rigidité à trop vouloir jouer avec le poid de la roue on le paie cache en rigidité.

Mais bon la rigidité c’est pour après.

Concernant le poids et après de multiples comparatifs, je dirais qu’être sous les 1500 Gr est intéressant. Bien évidemment si votre roue est en dessous des 1400 gr c’est top mais bon le prix ne sera surement pas le même ou alors il faudra passer en boyau.

Le but ici est de choisir une bonne paire de roue sur tous les aspects et donc le prix en fait partie. Les roues hauts de gamme qui était à 3000 Euros (prix déjà incroyablement élevé) est un beau souvenir quand on voit allégrement les prix faire péter les 4000 Euros.

Parlons maintenant de la rigidité :

Bien évidemment la rigidité est un facteur très intéressant ! Et oui étant un fan de chiffres je n’ai malheureusement pas trouvé de stats sur les gains en Watt concernant la différence de rigidité. Certes il faut définir un test qui puisse être le plus réaliste et le plus fiable possible quant à la valeur qui va être définie. C’est pour ça que nous n’avons que des extrapolations sur l’efficacité des roues concernant l’aérodynamisme, beaucoup plus facile à déterminer.

Si je m’arrêtais là, j’avais trouvé une paire de roue moins cher, intéressante côté aéro oui mais voilà si aujourd’hui je change de roue c’est parce que mes roues actuelles jouent parfois avec les patins de freins dus à leur manque de rigidité. Je vous rassure je n’ai pas une puissance de dingue, mais en col quand je relance, je relance ! Donc bon voilà la rigidité n’est pas une simple affaire à trouver.

De plus, la rigidité se résume à l’efficacité à redonner l’intégralité de la puissance que vous donnez dans votre pédalier. Un peu comme votre voiture qui pour avancer n’a qu’un rendement d’environ 40% et je suis gentil quand j’enlève certains facteurs. Il en est de même pour vos roues. Plus elles seront rigide plus votre puissance sera retransmise. Je n’ai bien évidemment pas de pourcentage et si vous trouvez un article qui parle de gains en Watt sur la rigidité n’hésitez pas à me le mettre dans les commentaires.

A l’inverse il faut savoir que plus la roue est rigide plus elle sera exigeante ! Il ne faut pas rêver, mon premier vélo était un vélo trop rigide, je n’avais pas la capacité de l’amener au-delà des 110-120 km ! Je n’avais pas les jambes pour ça contrairement à mon nouveau qui grâce à sa nervosité plus élevée m’a permis de faire Embrun dans d’excellente conditions pour arriver “assez frais” pour le marathon.

Il sera donc difficile de déterminer la meilleure roue pour vous et le degré de rigidité qu’il vous faut, même si certains magazines donnent des informations sur la puissance en N à sa déformation.

Le prix :

Enfin cet aspect a fait ressortir un lien étroit avec le prix chez la plupart des fabricants. Mais comment j’ai réussi à le déterminer s’il n’y a pas d’étude là-dessus ?

Simplement en me coltinant des avis et des tests de roues sur pleins de modèles différents. Je réalise à ce moment la que la rigidité à un prix ! Vous voulez savoir lequel hein ? Bon ok je lâche l’info… Le prix est d’environs ………………………..(roulement de tambour) ………………. 2000 Euros !!!!!!!!!!!!

Wouah Guillaume, je croyais que l’on parlait au début de ton article d’une paire qui soit bonne sur tous les plans ?!  2000 ça peut faire cher quand même.

Donc pour les filous, vous aurez remarqué que nous sommes dans une air ou l’efficacité d’une roue d’une année sur l’autre n’a pas un gros écart. Il sera donc intéressant de regarder régulièrement pour trouver une bonne affaire. Les roues remplaçaient par leurs grandes soeurs soit disant beaucoup plus incroyable que l’ancienne, ne l’est pas forcément.

J’ai pu trouver des roues avec 800 Euros de moins que le prix initial. Reste à savoir si c’est la marque, le poids, le type, le profil,… vous vouliez.

Après même si 2000 Euros reste un budget, il est important de signaler que les roues sont un élément important et que vous entendrez souvent autour de vous qu’un vélo est bon, mais il faudra trouver de bonnes roues pour qu’il soit le plus efficace possible.

Il n’est donc pas évidement de savoir à l’avance qu’une marque ou un modèle est plus faite pour vous pour tel ou tel raison. C’est encore pire quand vous débutez et que vous n’avez pas beaucoup de connaissances en la matière.

Liste des roues :

Pour finir, je vais vous lister une série de roue qui réponde à ses critères que nous venons d’énumérer plus haut et qui devrait répondre plus ou moins avec efficacité à ce qu’on recherche ici : des roues polyvalentes et efficaces dans tous les domaines.

C’est une liste exhaustive, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires afin de partager votre vision sur un modèle =).

J’espère que cet article vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à le partager et à me le dire dans les commentaires ça fait toujours plaisir. Si vous avez des sujets que vous aimeriez que je traite dites le moi dans les commentaires aussi.

A bientôt pour un nouveau sujet sur le triathlon !!

Guillaume.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here