Entraînement triathlon réussi : le plaisir avant tout !

0
441

entraînement de triathlon du plaisir avant tout

Quelque soit l’entraînement triathlon, tachez de ne jamais l’oublier, qu’il soit simple ou intense, il doit toujours se faire avec le sourire et le plaisir de réaliser cette séance.

Beaucoup de triathlètes tombent dans le surentraînement dans le but d’améliorer leurs performances en vue d’une compétition. Mais ces derniers ne réalisent que trop tard que la charge d’entraînements qu’ils se sont infligés n’était pas la bonne solution pour arriver à leur terme. Ils passent bien souvent à côté de leur épreuve sans pouvoir redresser la barre à temps.

Tout est une question de plaisir dans l’effort

Cependant, pour éviter ce genre de réaction physiologique et psychique, vous devez pertinemment concevoir un plan d’entrainement qui soit au plus proche de vos capacités et en adéquation avec votre vie professionnelle, familiale et personnelle.

Il ne faut pas négliger les journées ou moments de repos qui sont cruciales dans votre récupération, surtout après des entraînements de triathlon à dose élevée (ce qui signifie des séances longues, ou encore des charges très soutenues).

Votre corps n’est pas une machine

entrainement triathlon et plaisir

Votre corps n’est pas une machine, il a besoin d’être écouté. Beaucoup de personnes souriront après avoir lu cette phrase mais elle est criante de vérité, si vous n’écoutez pas votre corps et votre mental, vous irez droit dans le mur.

Pour ce faire, laissez à votre corps le temps de récupérer avant de reproduire une séance à dose élevée. Le temps nécessaire est en fonction de vos conditions physiques et surtout de votre capacité de récupération. Quelqu’un qui débute dans le triathlon ne devra surtout pas essayer de suivre un triathlète qui a quelques années au compteur. Alors qu’un triathlète expert pourra parfois enchaîner plusieurs séances à dose élevée avant de laisser son corps se reposer.

si vous n’écoutez pas votre corps et votre mentale, vous irez droit dans le mur

Le meilleur moyen pour enchaîner vos entraînements est de le faire avec du plaisir.

Si à l’inverse, vous n’éprouvez pas de plaisir et que cela se prolonge, cela voudra simplement dire que vous avez besoin de repos. Calmez-vous et votre corps vous dira merci. Seulement à ce moment, il faudra vous remettre au travail.

Si vous avez la patate en pensant à votre prochain entraînement, ou simplement à cette séance de course à pied que vous venez de terminer, (c’est bien connu, plus on souffre pendant un entrainement plus c’est bon) cela signifiera que votre corps est dans une charge d’entraînement qui vous convient. Profitez de cette période pour expérimenter la charge de vos entraînements de triathlon par exemple.

entrainement vélo
Papy et ses plus belles bretelles. Pétage de câble en haut d’un col, le plaisir avant tout !

Aller pour avoir fait l’effort de lire l’article jusqu’au bout, vous trouvez une photo bonus « Papy bretelles » 😉

Afin de performer et ne jamais craquer, il vous faudra un plan d’entrainement triathlon qui soit au plus proche de vos besoins et de vos capacités. Nous le verrons bientôt dans un prochain article.

En attendant gardez le sourire.

Bon entraînement triathlon !

L’équipe de Triathlon à deux (on a le droit de parler d’une équipe quand on est deux ?!^^)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here