Embrunman : Mon premier triathlon longue distance : #5 Transition 2

1
473
Embrunman-triathlon-a-deux-2018
Embrunman-triathlon-a-deux-2018

Transition 2 :

Je pose le pied à terre, la ligne est franchie, des personnes me proposent un massage, je leur dis « Avant la course à pied ?! » Dans ma tête c’est « ils se sont trompés de mec ? C’est un supplément à régler à la fin ?^^ bon ok le dernier je viens de le rajouter. Mais j’étais étonné. Résultat deux jeunes femmes me suivent jusqu’à ma place. Jiji est là, elle est super contente. C’est un plaisir de la retrouver, vu que je l’attendais avant la côte du Chalvet et qu’elle n’était pas venue, ça fait du bien.

Avec ma montre je n’ai pas le temps total, mais en discutant avec les filles, elles me disent que je suis à deux heures du temps limite. Dans ma tête, c’est le feu d’artifice car j’avais déjà fait mes calculs avant la course, j’ai pensé « 8h pour faire le marathon, c’est dans la poche ». Un peu cru et rapide en besogne et comme on dit « on ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué » mais je n’avais pas eu un moment de faiblesse car cette journée n’a pas été programmée comme ça dans ma tête.

Je vous le dis, il est important de positiver car c’est un tout, le mental et le corps ne forme plus qu’un.

Le massage me soulage, car je commençais à avoir quelques légères raideurs, mais rien d’alarmant car je n’avais pas tapé dans le dur pendant le vélo.

J’ai pris le temps d’aller voir ma Jiji après car le chrono n’était pas mon objectif de la journée. C’est la première fois que je vois le drapeau qu’elle m’a fait et je souris, car je n’avais pas eu le temps de le lire et encore moins de le voir lors de la T1. Vous savez le fameux drapeau vert dont je vous ai parlé au T1. Et oui après la natation on est toujours dans les choux même si on a bien nagé ^^

Le drapeau est vert, c’est normal j’adore le vert et Jiji pense à tout ☺ et c’est écrit « Allez Guigui #LM IS BACK »

Il faut prendre le temps de vous raconter d’où ça vient.

Lors de mon premier triathlon, celui de Paris Garmin triathlon, qui a eu lieu en juillet 2017 (c’est la goutte d’eau qui m’a fait m’inscrire dans notre super club avec Jiji cette année).

Après la natation, 31min pour 1500m au lieu de 26 min prévu initialement, un cauchemar que je vous invite à aller voir ICI.

Ma famille était sur la passerelle qui surplombe le parc à vélo, j’étais raide, assis pour me changer et tellement dans le gaz et ma famille qui cesse de m’encourager.

Et au moment de me relever ma sœur hurle « LE MORVAN IS BACK ». On a tous rigolé ! C’est sorti tout seul.

Inutile de vous cacher que depuis cette journée, cette phrase est restée dans un sens comme dans l’autre ! Les LE MORVAN sont des durs à cuire 😉

J’ai pris le temps de choisir mes gels, de changer de chaussettes, de boire et oui la journée est longue qu’est-ce que 10 min dans une journée ?

Même Jiji s’impatientait^^

Mais bon, c’est bon, j’ai le sourire, je repars en direction de la sortie, l’heure de la course à pied a sonné.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here