Dois-je assurer mon vélo ?

0
453

Dois-je assurer mon vélo ?

 

C’est une bonne question qui est intervenu deux fois dans ma vie.

La première quand je roulais avec mon club en ligne droite et qu’une personne à toucher la roue arrière de celui devant lui il a donc arrêté de pédalé net. Je vous fais pas un dessin mais à une vitesse de 40km/h quand on arrête de pédaler, on perd rapidement de la vitesse, malheureusement la personne derrière n’avait pas les mains sur les freins et Bing !!! C’est la castagne, il était dans mon champ visuel sur ma droite et je dois avouer que voir tomber quelqu’un avec une telle rapidité et surtout une telle violence ça fait bizarre ! Il entraine dans sa chute une autre personne. Heureusement le bilan n’a pas était plus loin car il y en avait encore 5 derrière.

Conclusion le auban de son cadre « Specielazed Venge VAIS » s’est fissuré à deux doigts de péter ! Il faut juste remonter dessus est c’est bon. Résultat, il faut compter 800 Euros de réparation dans un magasin spécialisé dans le carbone. Autant vous dire que quand vous avez déjà dépensé une somme folle pour vous faire surement l’un de vos plus beaux cadeaux de votre vie, le voir en morceau ça fait mal !

 

La deuxième fois, c’est à l’heure où j’écris mon article, je viens de faire l’acquisition d’un vélo carbone haut de gamme et je dois vous avouer que lors de ma semaine d’entrainement pour l’Embrunman la semaine dernière ma chute dans la descente du col de l’izoard ma bien refroidit ! Je me suis dit « heureusement que c’est mon ancien vélo ! ». Heureusement mon ancien vélo n’a rien comme j’ai glissé, en accompagnant mon vélo ça été, il est moins amoché que moi, je suis jaloux.

 

Voilà deux raisons qui ont joué dans la balance pour me décider à la souscription d’une assurance.

 

Mais voilà, plusieurs questions se posent :

  • Quelle assurance ? Qu’est qu’on me propose ?
  • Les modalités ?
  • Son cout ?

 

 

 

Pour répondre à c’est trois points, nous allons d’abord nous intéressé à ce que propose une assurance.

Comme toute assurance similaire à l’automobile, moto, il propose soit la casse, soit la casse + vol.

Certains peuvent proposer des Assistances en cas de panne, de bris ou d’accident, à tout moment.

Il est conseillé de faire un comparatif des assureurs une fois que vous aurez défini vos besoins.

De plus, en fonction du prix de votre vélo vous serez amené à compléter votre offre pour avoir une tranquillité à l’utilisation. Tout dépendra de vos attentes.

 

 

Les modalités :

Certains englobent les équipements, il faut à partir de ce moment précis regardé, le prix de la valeur remboursée, et la liste des équipements qui y figure.

 

La vétusté, regardée si l’assureur prend en compte ou non la vétusté du produit. A savoir si votre vélo que vous avez par exemple acheté il y a cinq ans 5 000 Euros, ne vaut plus le même prix aujourd’hui. Si l’assureur tient compte de la vétusté il vous remboursera alors en fonction qu’une côte, défini par une grille spécifique, ou les ventes d’occasion qui régisse le marché. Il vous remboursera une valeur donc inférieur, par exemple 1800 Euros sur les 5000 Euros d’achat fait il y a cinq ans.

Si à l’inverse l’assureur ne tient pas compte de la vétusté, il sera alors remboursé à sa valeur d’achat.

Cette différence est intéressante lorsque l’on prend l’assurance « vol ». Car votre vélo a peu de chance d’être retrouvé, il faudra en racheter un nouveau et l’argent ne tombe pas du ciel.

 

Dans les modalités, nous avons la fameuse franchise en cas de casse ou de vol. Penser à bien regarder le cout de la franchise dans ces deux cas car il faudra les payer lorsque l’incident vous arrivera. Attention aussi au minimum de franchise.

 

Il faudra donner à l’assureur la marque, le modèle, le numéro de série, une photo. Ainsi que les équipements que vous souhaitez assurer qui font partie du vélo.

 

Il faut faire attention aux petites lignes comme par exemple pour certains assureurs, le nombre de mois en dessous du quel vous devez avoir acheté le vélo (facture faisant foi ou bulletin d’adhésion) auquel cas ils ne pourront vous assurer. Exemple vous avez acheté votre vélo, il y a un an et vous décidez de souscrire une assurance, si cette dernière défini un nombre de mois inférieur à 20 pour souscrire c’est bon car vous êtes à 12 mois de la date d’achat.

 

A titre d’informations, je vous conseille fortement de lire les conditions de l’assureur. Vous pourrez trouver quelques subtilités, comme par exemple un vélo assuré pour le vol, l’assureur peut indiquer dans sa clause : «  Sont exclus de la garantie « vol par effraction » : le vol partiel du vélo ». Autrement dit, on vous vol vos roues, vous ne serez pas remboursé !

 

Vous y trouverez aussi certains commentaires utiles comme par exemple lors d’un achat de vélo d’occasion, car on ne va pas se voilé la face un vélo acheté neuf ça coûte très cher et le rapport neuf/occasion n’est pas forcément très pertinent. En cas de dommage pour votre vélo d’occasion vous devrez fournir à l’assureur les pièces suivantes : l’attestation de ventes ainsi que la photocopie de la carte d’identité du vendeur en plus de la facture d’achat d’origine du vélo neuf ! Le dernier document demandé change tout dans l’histoire.

 

Concernant le vol posez-vous la question du vol par agression, qui peut arriver lorsque vous êtes en balade, entrainement, comme le fameux car-jacking pour les voitures lorsque vous êtes arrêté à un feu.

 

A savoir aussi que votre assurance « multirisque habitation » est valable pour vos déplacement vélo. Reste à vérifier auprès de votre assurance ce que votre assurance comprend. Et de prendre une complémentaire si le besoin s’en fait sentir.

 

A noter que certaines assurances, demande de s’inscrire dans un délai limité après l’achat du vélo.

Certaines assurances n’assure que les vélos neufs et pas ceux achetés d’occasions.

 

Attention peut d’assurance couvre les dommages corporels ainsi que les dommages causés à autrui.

 

Coût :

Il existe comme dans tous les secteurs d’assurances des prix allant du simple au double.

Pour vous décider vous devrez dans un premier temps définir vos besoins en termes d’assurance, comme je l’ai précisé plus haut.

Une fois cette démarche faite, c’est partie pour la comparaison !!!

Solution la plus simple est de se diriger vers les plus gros en termes d’assurance vélo.

La deuxième de s’adresser à un comparateur, personnellement j’aime bien voir ce qu’ils proposent mais nous savons que certains bénéfices sont à gagner pour certains comparateurs. Il est donc judicieux de garder les propositions dans un coin de sa tête et d’aller vérifier sur internet soit même.

En général, les prix sont dans une fourchette comprise en fonction des options, je vous propose le tableau ci-dessous pour un petit récap.

Casse Casse + Vol Casse + Vol + Assistance
Fourchette de prix/mois 17-21 20-27 27-35

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here