Comment continuer de s’entraîner malgré le coronavirus ?

0
668
L'entraînement-pendant-le-confinement-triathlon-a-deux-min

C’est une question que tout le monde doit se poser en ce moment même. Le covid-19 est en train de modifier notre vie, nos objectifs de l’année. Mais aussi notre perception de l’entraînement au quotidien dans ces conditions.

L’entraînement malgré les mesures prises par le gouvernement hier ?

Le triathlète est souvent reconnu pour être un sportif solitaire, mais nous nous rendons compte que  NOUS NE SOMMES JAMAIS SEUL. Et oui, je reprends notre fameuse phrase de TAD : TRIATHLON A DEUX CAR NOUS NE SOMMES JAMAIS SEUL. C’est évidemment dans un contexte comme celui-ci que nous nous rendons compte que l’entraînement au sein d’un club, avec des amis, d’autres triathlètes nous galvanises, nous motive et nous fait aussi aimer notre sport.

Il va falloir vous entraîner seul maintenant ! Les restrictions sont fermes et claires. C’est pour notre bien, il faut le comprendre. Et malheureusement l’être humain s’en veut toujours une fois qu’il est trop tard et que la faute est commise. Alors n’attendons pas de contaminer quelqu’un pour s’en vouloir.

Ceci étant dit, vous n’êtes pas seul et nous sommes là pour vous accompagner dans cette étape un peu bizarre, mais malheureusement là pour durer un bon moment.

Quel sport puis-je pratiquer pendant le confinement ?

D’après les annonces officielles, il faudra remplir un joli papier qui certifie sur l’honneur que l’on va faire du sport. A savoir, courir et faire du vélo son envisageable, pour le moment, mais seul.

Merci aux arbres, au passage, que l’on va devoir liquider pour ses autorisations. On avait la rupture de masques, de gel hydro alcoolique et bientôt de papier ou d’encre pour l’imprimante… Heureusement, on peut utiliser son téléphone, je l’ai fait aujourd’hui, je vous fais un retour quand je me ferai contrôler.

Je blague et il faut garder le sourire ! Nous allons donc garder la possibilité de nous entraîner. Cela aura un bénéfice pour le vélo ou la sortie longue à pied (si on n’est pas restreint par le temps) sera de faire travailler notre mental à nous entraîner et à compter sur nous seul comme en compétition.

Mais la natation dans tout ça ?

Bien évidemment, je pense qu’on peut encore aller nager en mer ou dans certains lacs pour ceux qui ont la chance.

Pour les autres, il n’y a malheureusement pas de solutions. Néanmoins, vous avez la possibilité d’éviter la perte totale de votre technique et musculature que vous avez travaillé en nageant.

Pour ce faire, il faut vous munir d’un élastique. Pas besoin d’acheter un élastique de compétition avec la poignée ou plaquette pour mettre vos mains. Non l’élastique de base de chez Decathlon suffit. Je vous laisse les liens ci-dessous de l’élastique que j’ai pris pour Jiji et le mien.

ÉLASTIQUE CROSS-TRAINING – TRAINING BAND 5 KG

ÉLASTIQUE CROSS-TRAINING – TRAINING BAND 15 KG

Une fois en possession d’un élastique, il vous suffit de l’attacher à la hauteur de vos hanches sur quelque chose de solide. Puis de réaliser les mouvements bras par bras équivalent à la natation. Je réaliserai prochainement une vidéo afin d’avoir un exemple d’exercice quotidien à faire avec ça. Pensez à bien écarter les pieds, un devant l’autre derrière pour avoir une bonne stabilité. De vous pencher en avant comme si vous étiez en train de nager. Puis de réaliser le mouvement en réglant votre distance si l’élastique et trop ou pas assez serré. Enfin, l’élastique est parfait aussi pour travailler sa technique. Il va être intéressant de travailler le cassé du coude et de travailler la prise d’appui pour bien ramener l’avant-bras et la main dans l’alignement pour pousser vers l’arrière et pas vers le fond comme une bonne partie des athlètes.

De plus, cela vous permet de travailler votre force comme des séances de musculation, mais dédié à la natation.

Vous allez retrouver sur l’Instagram triathlon_a_deux, des petits exercices à faire chez soi ! Un covid-training chaque jour jusqu’à la fin de la période de confinement. Petits exercices à faire chez soi avec essentiellement le poids du corps.

Il ne faut rien lâcher ! C’est juste un moment pas facile à passer, mais gardons nos objectifs en ligne de mire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here