Voilà un point qui soulève plus de demande que l’on ne le pense ! Oui, choisir sa combinaison de natation triathlon est pour certains un dilemme. Je veux bien le croire, dans cet environnement complètement inconnu pour la plupart. Alors, c’est parti pour vous aiguiller dans votre futur choix.

La combinaison pour le triathlon :

C’est bien connu la natation n’est pas le point fort des triathlètes. Quand il faut choisir un équipement c’est compliqué et ne parlons pas de la combinaison de natation. Pourtant, vous n’êtes pas sans savoir que la combinaison, quand cette dernière est autorisée, permet un gain de flottabilité non négligeable pour les mauvais nageurs. Pas besoin de dire que plus de 40% ont les jambes qui coulent en natation (et je pense que je suis gentil)!

Pourquoi dit-on combinaison de triathlon ?

huub-brownlee-agilis-wetsuit-front-triathlon-a-deux-combinaison-natation
Un beau modèle peu donner envie de s’entraîner, non ?!

Il est important de spécifier que c’est pour la pratique du triathlon ! Et oui plus la technologie avance et plus elles peuvent servir pour du multi-sports, mais je ne vous le conseille pas. Une combinaison de plonger, kite-surf ou pour du surf va être conçu en fonction de son utilisation et de ses contraintes ! Une combinaison de surf, pour en avoir fait, est plus dense et donc résistante qu’une combinaison de triathlon. N’hésitez pas à demande le rayon pour les combinaisons de triathlon.

La flottaison : parlons épaisseur de combinaison :

Il existe une palanqué de combinaison comme de marques d’ailleurs. Déjà abordons les épaisseurs. Il faut préciser que cette dernière n’est pas uniforme partout. C’est bien normal si vous avez une épaisseur de 5-6 sur les épaules, je peux vous garantir que ça va finir par être dur de tourner les bras sur du long. Il faut prendre l’épaisseur dans un premier temps en fonction de votre niveau. Puis dans un second temps en fonction des températures des eaux que vous allez rencontrer. Aïe, la température ? Bah tu veux que je la devine comment ? Aujourd’hui, sauf si vous décidez de faire le Norseman par exemple, vous avez une moyenne qui vous permettra de le pratiquer partout ! Même si l’eau est à 23,9°C qui est la limite avant que le port de la combinaison soit interdit. Et oui une cette dernière coûte cher, on n’a pas les moyens de s’en acheter deux modèles.

Maintenant parlons de l’épaisseur en fonction du niveau. Pour ceux qui ont les jambes qui coulent et vous êtes beaucoup à vous reconnaitre, il faudra favoriser une forte épaisseur au niveau du bas de la combinaison par rapport au haut de celle-ci. Si vous êtes bon nageur il faudra donc réduire l’épaisse à environ 2-3mm voir 4mm sur l’ensemble de la combinaison, ça sera quand même une aide sur la facilité de glisse, surtout sur un 3,8 km de natation lors d’un triathlon longue distance. Et si vous êtes entre les deux en général, vous pouvez trouver des combinaisons avec une légère différence entre le bas et le haut, comme 4-3 ou 5-3.

ORCA-S7-triathlon-a-deux-combinaison-natation
ORCA-S7 pour les débutants il n’y a pas mieux

Si vous vous dites que vous êtes mauvais nageur et que vous allez chercher la combinaison la plus épaisse, je vous le déconseille fortement ! La raison est simple, plus c’est épais, plus c’est rigide. Et oui les lots d’avantages ont toujours leurs lots d’inconvénients !

Choix dans tous ses modèles ?

Parlons peu, parlons bien. Je vais aller à l’essentiel et parler de combinaison qui n’ont pas besoin d’être cité :

Pour les débutant, je parle bien évidemment de la ORCA S6 (maintenant c’est la S7) ! C’est une combinaison qui offre un très bon rapport qualité/prix pour débuter, surtout si vous ne voulez pas investir des milles et des cent dedans. Néanmoins, cette dernière n’a pas un confort excellent, c’est normal c’est le bas/milieu de gamme, mais pour 199Euros c’est déjà très bien.

Le lien pour voir ce que propose Orca en cliquant ici.

Concernant ma combinaison qui est la Archimedes II, je ne l’échangerai pour rien au monde. Elle est agréable, profilé, on a l’impression d’être une fusée dedans et surtout le must, c’est qu’elle s’enlève très rapidement grâce à la matière rouge sur le mollet. Certes sont prix de départ était à l’époque de 650 Euros, mais quand vous achetez une combinaison comme ça, surtout ne pas l’acheter en direct ! Je m’explique, beaucoup de vente privée existe pour ces modèles, notamment chez Huub et les combinaisons sont environ moitiés prix !

Archimedes-3-triathlon-a-deux-combinaison-natation
Archimedes III ma combinaison nouvelle version

Je vous laisse le site Huub si vous voulez voir les modèles ici. Aujourd’hui, c’est l’Archimedes III à 599Euros.

Après si une marque vous fait plaisir essayé de voir les avis sur les combinaisons qui vous plaisent le plus et dans votre budget.

Le prix ?

Je vais tout simplement vous citer ce que l’on m’a dit quand je cherchais ma première combinaison de triathlon. « Une combinaison c’est cher, mais ça dure plusieurs années. » C’est pour ça que je suis partie sur le modèle Huub ! Bien sûr neuf, c’est 600 Euros jusqu’à 700 Euros chez Huub. Mais comme je l’ai précisé ci-dessus, chercher les promos pour les combinaisons hauts de gamme vous permettra de faire de grosse économies.

Dois-t-on essayer la combinaison achat son achat ?

Certains site, propose des essais en direct, ce que je ne vous cache pas, est très intéressant ! Oui la plus part sont chers et ne pas l’essayer pour rester avec une combinaison qui ne vous convient pas sur les bras, c’est dur à avaler. Cependant, c’est site son rare et même de plus en plus rare.

Si les retours sont autorisés et je vous conseille de lire les petites lignes, tant mieux mais c’est encore plus rare que les bassins d’essais…

En conclusion

Une bonne combinaison vaut mieux qu’une camisole de force…. Tout est dit, la natation est un sport difficile et technique que les triathlètes n’apprécient pas beaucoup. Il faut mettre toutes les chances de son côté pour réussir ! Mais surtout se laisser le temps de choisir sa combinaison.

J’espère que vous ferez le bon choix ! Bonne natation à tous !


A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here